13 mars 2020

Information en date du 13 mars 2020, 15 h 30

Chères clientes et chers clients,

Dans le contexte actuel lié à la situation de la COVID-19, les prochaines semaines chambouleront assurément le transport en commun.

L’objet de ma communication est de vous rassurer : je m’engage à ce que nous utilisions tous les outils à notre disposition pour vous informer de manière assidue sur tous les impacts que cette crise peut avoir sur nos services.

Je demande toutefois votre collaboration, afin de respecter les mesures d’hygiène personnelles prescrites par le ministère de la Santé et des Services sociaux. Je demande également aux clients de respecter les mesures que nous mettrons en place selon l’évolution de la situation. À ce titre, dès aujourd’hui, les chauffeurs valideront visuellement les correspondances papier. Vous ne devez plus lui remettre votre correspondance en main propre.

Afin de collaborer aux efforts collectifs visant à prévenir la propagation du virus, nous prendrons des mesures additionnelles dès aujourd’hui afin de renforcer les mesures de nettoyage et de désinfection déjà en place pour nos autobus et nos infrastructures.

Dès maintenant, et jusqu’à nouvel ordre, les véhicules seront désinfectés sur la base de leur usage en termes d’heures de service. La priorité est d’assurer la désinfection des points de contact avec les mains, soit les sangles et barres de maintien, les sonnettes, les portes ainsi que l’habitacle chauffeur.

À titre d’exemple, les véhicules affectés aux parcours Métrobus seront désinfectés chaque jour et ceux dont l’usage est plus limité pourraient être désinfectés aux deux jours au maximum, suivant la même procédure. 

En ce qui concerne les stations tempérées, elles sont également assujetties à un protocole de désinfection en regard des points de contact avec les mains.

Pour les clients du Service de transport adapté de la Capitale (STAC), tous les déplacements sont automatiquement annulés pour les clients qui se destinent vers les établissements et organismes étant fermés. Toutefois, nous vous encourageons à informer le STAC de toute annulation de vos déplacements vers d’autre destinations dont les bureaux seraient fermés.

La procédure de désinfection renforcée sera aussi appliquée quotidiennement aux minibus du STAC et de ses partenaires. En ce qui concerne les taxis, qui effectuent des déplacements pour le transport adapté, le STAC demande la collaboration de l’industrie pour observer des mesures préventives d’hygiène.

Chaque jour, le RTC est en contact avec le ministère des Transports du Québec, la sécurité civile, la santé publique et les autres sociétés de transport dans un souci de cohésion. 

À l’interne, conformément aux recommandations gouvernementales, j’ai demandé à tous les employés de se placer en isolement s’ils reviennent d’un voyage à l’étranger, d’annuler toute rencontre prévue à l’extérieur du pays ou avec des représentants provenant d’autres pays. Je leur ai aussi demandé de ne pas participer à des événements de plus de 250 personnes et d’annuler toute rencontre non essentielle. 

En ce qui concerne les infrastructures du RTC et du STAC, tous les points de contact majeurs avec les mains sont désinfectés en continu, autant dans les garages que les bureaux administratifs. 

Une attention particulière est portée à la désinfection des aires communes des chauffeurs qui sont nos premiers points de contact avec vous. 

Sachez que notre priorité est d’assurer la protection des clients et de nos employés. Nous faisons tout pour maintenir le service, car nous savons que plusieurs personnes dépendent de nous pour se déplacer.

En terminant, j’en profite pour souligner le travail des employées et employés du RTC pour qui la gestion de cette situation est la priorité quotidienne. 

Alain Mercier, directeur général du Réseau de transport de la Capitale