Encore PLUS avec le bus
Découvrez une expérience nouvelle et améliorée!

À propos

Qu'est-ce que le STAC?

Le STAC offre un transport en commun adapté, de porte accessible à porte accessible aux personnes vivant avec des limitations ayant un impact sur leur mobilité.

Transport en commun signifie un service de transport qui répond au besoin général de la clientèle.  Le jumelage des déplacements et la ponctualité de chacun sont essentiels pour rendre le service efficace et efficient. 

Le STAC s'efforce de répondre à un maximum de demandes de déplacements et fait de son mieux pour vous offrir un service des plus accommodants. Il met à votre disposition des minibus, des taxis adaptés et des voitures taxis. Pour utiliser le transport adapté, vous devez d'abord être admis au service du STAC selon la Politique d'admission du ministère des Transports du Québec.

Le STAC en chiffres (année 2014)

  • 219 943 heures de service;
  • 4 581 347 kilomètres parcourus;
  • 753 851 déplacements;
  • 8918 utilisateurs actifs du service.

Note : ces statistiques incluent les activités des véhicules du STAC et de ses fournisseurs.


Mission et valeurs

En symbiose avec la mission du RTC, le STAC a pour mission d’offrir un service de qualité à sa clientèle qui s’avère fiable, ponctuel, sécuritaire et ce, dans un environnement agréable et respectueux.

L'entreprise souscrit aux valeurs suivantes :

  • Client : offrir à la clientèle un service de qualité où le client ne sera pas un numéro, mais bien une personne à part entière qui mérite l’écoute et le respect;
  • Respect : cette valeur est primordiale et obligatoire dans les relations et les échanges entre les collègues, les clients et les partenaires. Celle-ci se traduit par l’écoute, l’ouverture et les attentions qui sont posées entre les différents intervenants;
  • Communication : développer et contribuer à maintenir une communication et un échange entre les employés et les gestionnaires, et ce, à tous les niveaux de l’organisation et dans toutes les divisions;
  • Équipe : une équipe forte et mobilisée vers les mêmes objectifs permet d’assurer le succès de l’organisation. Les éléments clés d’une synergie d’équipe sont l’échange et la communication;
  • Service : offrir chaque jour un service courtois et de qualité à la clientèle, entre les différents départements, entre les niveaux hiérarchiques et aux partenaires.


Territoire desservi


L'historique

1976 à 1980

1981 à 1989

 

1976

Le gouvernement du Québec confie à la Corporation Habitation Plus, qui œuvre déjà auprès des personnes handicapées, le mandat de l’organisation et de l’exploitation d’un service de transport adapté pour les personnes handicapées demeurant sur le territoire de la ville de Québec et les environs. Le territoire était limité au nord par la municipalité de Charlesbourg, au sud par le fleuve, à l’est par la municipalité de Beauport et à l’ouest par la ville de Sainte-Foy.

1981

La Commission de transport de la Communauté urbaine de Québec (CTCUQ) crée la corporation Transport Adapté du Québec Métro inc. et lui confie par contrat le mandat d’exploiter le transport adapté aux personnes handicapées sur son territoire. La nouvelle corporation Transport Adapté du Québec Métro inc. (TAQM) intègre les employés et les véhicules adaptés qui servaient à l’exploitation du transport adapté aux personnes handicapées au Centre François-Charron.

1979

Le Centre de réadaptation de Québec fusionne ses activités avec celles de la Corporation Habitation Plus pour créer le Centre François-Charron. Cette nouvelle institution prend en charge le transport adapté pour les personnes handicapées qu’elle exploite en parallèle à son propre service de transport institutionnel pour la clientèle qui fréquente les services de l’établissement.

1982

Une grève illégale est déclenchée par le syndicat CSN qui représente les chauffeurs et les téléphonistes. TAQM étant incapable de s’entendre avec le syndicat pour assurer le service de transport aux personnes handicapées, innove et conclu des ententes avec les entreprises de taxis du territoire afin de compléter l’offre de service à la clientèle. L’avènement du service par taxis a permis de réduire le délai de réservation d’un transport de 24 à 8 heures d’avis.

1980

Le gouvernement du Québec confie aux organismes publics de transport du Québec la responsabilité de l’organisation et de l’exploitation du transport adapté aux personnes handicapées sur leur territoire respectif. À Québec, c’est la Commission de transport de la Communauté urbaine de Québec (CTCUQ), qui assume cette responsabilité.

1983

TAQM procède au développement et à l’implantation d’un premier système informatique d’aide à la réservation des déplacements et au traitement des dossiers de la clientèle. Toutefois, la planification et la répartition des déplacements s’effectuent manuellement. TAQM conclut un premier contrat de sous-traitance de transport par minibus pour la clientèle lourdement handicapée. Ce service s’ajoute au service exploité par TAQM en régie.

 

1985

TAQM innove dans la région en participant à un projet d’expérimentation d’un premier taxi accessible pour les personnes en fauteuil roulant. Ce nouveau service permettra d’améliorer l’offre de service exclusivement réservé à ce jour aux minibus spécialisés.

 

1989

TAQM innove de nouveau en instaurant dans sa flotte de minibus des véhicules de plus grande capacité. Ces véhicules sont munis de deux accès soit, une rampe manuelle à la porte avant côté droit et un vérin hydraulique à la porte arrière.

1990 à 1999

2000-2009

 

 

 

1994

TAQM déménage dans les locaux actuels du 2750, boulevard Wilfrid-Hamel.

2002

TAQM fait l’acquisition du progiciel Accès de la firme GIRO. Pendant les deux ans qui suivent, les experts de la firme Giro, le chargé de projet de TAQM en collaboration avec le comité d’implantation du système, procéderont au développement et au calibrage du système selon la réalité du territoire de la Ville de Québec.

1998

Le ministère des Transports du Québec met de l’avant un projet pilote d’intégration des services de transport institutionnels du Centre François-Charron et des services de transport du Centre de réadaptation en déficience intellectuelle (CRDI), vers le service de transport adapté de TAQM.

2003

À la suite du départ à la retraite du directeur général des 20 dernières années, monsieur Michel Wilson, monsieur Jacques Demers lui succède à titre de directeur général de TAQM.

1999

Bien que les résultats du projet d’intégration semblent prometteurs, ce dernier sera abandonné à la suite du retrait du Centre François-Charron (IRDPQ). Les différents services de transport sont donc rapatriés aux institutions respectives.

2005

TAQM procède avec succès à l’implantation du système informatisé de gestion des transports Accès. Le traitement des plaintes et commentaires est transféré au service à la clientèle du RTC.

 

2006

Une première vague de travaux d’agrandissement des locaux administratifs et la rénovation complète du centre d’opération sont réalisés.

De plus, la performance du système informatisé de gestion des transports Accès, combiné au savoir-faire de l’équipe de répartition, permet d’intégrer au transport adapté une liste d’attente de 120 clients du CRDI. Cela représente, sur une base annuelle, plus de 45 000 déplacements supplémentaires.

 

2007

Afin de concrétiser le vent de changement et de modernisation qui souffle sur l’entreprise, le conseil d’administration de TAQM choisit d’actualiser la raison sociale et l’image corporative de l’entreprise pour devenir le Service de transport adapté de la Capitale (STAC). L’évolution technologique se poursuit grâce à l’implantation d’une première génération de système de gestion de flotte et de localisation en temps réel des véhicules.

 

2008

Les conditions climatiques difficiles de l’hiver rendent certains lieux totalement inaccessibles et dangereux pour la sécurité de la clientèle, et ce, en raison des précipitations record de neige. D’autre part, une pénurie de main-d’œuvre dans l’industrie du taxi entraîne un nombre important de refus de transport. Malgré tout, le STAC prend toutes les mesures en son pouvoir afin de fournir un service exemplaire et de qualité. 

De plus, les nombreuses activités entourant le 400e anniversaire de la Ville de Québec font en sorte que le STAC enregistre une hausse record de 5 % de ses déplacements en deux mois, ce qui représente près de 6000 transports supplémentaires pendant l’été.

 

2009

Le STAC procède à l’élaboration et à la diffusion d’un nouveau Guide de l’usager, résultat d’une approche rigoureuse priorisant le respect des normes d’accessibilité universelle et l’utilisation du langage simplifié.

Également, un système de réservation par formulaire est développé sur le site Web www.stacquebec.ca. D’autre part, le STAC acquière un système d’enregistrement des appels téléphoniques permettant d’évaluer la qualité du service et d’assurer la formation du personnel.

 

2010 à aujourd'hui

 

2010

Une nouvelle structure organisationnelle est mise sur pied, incluant la création de la direction du service à la clientèle, de la direction de l’exploitation et de la direction de la planification des services. De plus, l’informatisation du processus de gestion des transports est complétée (deuxième phase d’Accès).

2011

L’année 2011 aura été au STAC l’année des festivités puisque le STAC compte désormais 30 ans de service auprès de la clientèle à mobilité réduite de l’agglomération de Québec. Un projet pilote de transport adapté métropolitain est amorcé par la Communauté métropolitaine de Québec (CMQ). Le client peut donc effectuer un déplacement à partir du territoire desservi par le STAC vers l’un des autres territoires de la CMQ, soit Lévis, la MRC de la Jacques-Cartier, la MRC de la Côte-de-Beaupré ou la MRC de l’Île d’Orléans.

2012

Une seconde vague de travaux d’agrandissement majeurs permettent au siège social du STAC de compléter la modernisation de ses installations. De plus, l’arrivée en poste d’une nouvelle équipe de gestion donnent le ton à l’entreprise pour se donner une mission claire, une vision d’avenir et des valeurs mobilisatrices pour l’ensemble du personnel.

2013

Depuis l’adoption de la dernière structure administrative en 2010, les besoins de l’organisation ont évolué. L’ajout de nouvelles responsabilités incombant au STAC et certaines remises en question ont amené la direction à proposer la mise en place d’une nouvelle structure afin de mieux répondre aux besoins de l’organisation et de la clientèle. Le STAC se dote donc d’une nouvelle direction du service à la clientèle, communications et relations avec les partenaires.

Quatre ans après sa dernière édition, le Guide à la clientèle fait peau neuve, tout comme le site Web du RTC et du STAC. À cet effet, un site Web transactionnel est lancé pour permettre aux clients de faire la plupart de leurs transactions par eux-mêmes, à leur rythme sur le Web, et ce, sans devoir appeler au centre de réservation.

Finalement, le STAC reçoit le prix Reconnaissance pour l’optimisation, remise par l’Association du transport urbain du Québec (ATUQ). Cette distinction reconnaît le succès qu’a connu l’entreprise dans la gestion de sa croissance soutenue des dernières années. 

2014

Afin de standardiser la qualité du service et d’alléger ses processus opérationnels, le STAC met sur pied un nouveau processus d’affaires nommé centrale unique, confiant à un seul et unique fournisseur la gestion, la répartition ainsi que l’administration de l’ensemble de ses services de taxi (véhicules réguliers et accessibles).

Conseil d'administration

 

 

Mme Marie France Trudel

Présidente

Conseillère du district Sainte-Thérèse-de-Lisieux
Arrondissement Beauport

Mme Myriam Régnier

Administratrice
Utilisatrice des services de transport en commun

M. Yvan Bourdeau

Vice-président
Utilisateur des services de transport adapté

Équipe de direction

   
 

Mme Mélanie Deblois

Directrice des opérations

 

Mme Joëlle Matte

Directrice adjointe

 


Partager
Restez branché
Site mobile
Facebook
Twitter
Youtube
Fil RSS
RTCnomade
Infolettre